A lire assis : on a discuté avec un expert américain, « ami » et « collaborateur » de Jean-Paul Ney…

Nous avions déjà démontré que Jean-Paul Ney a pu, par le passé, inventé des experts. Ils sont bizarrement introuvables sur Internet et leurs photos n’étaient pas les leurs (voir ici, et ici). Un des experts qu’il cite souvent, Winn Shwartau, existe bel et bien. Connu, mais controversé, il est très facile de retrouver son site Internet. Problème: on y a retrouvé son (ses) adresse(s) mail. Gros problème : on s’en est servi. Explications.

Nous vous avions déjà parlé d’Intelink, site d’information et d’analyses « portail européen défense, sécurité, infoguerre et géostratégie ». Jean-Paul Ney en est le fondateur et l’un des rédacteurs centraux. Sur le site, aujourd’hui disparu mais dont il existe une archive sur le site Kitetoa on retrouvait l’organigramme du site :

WSCH

On retrouve également ce monsieur dans le cadre du CIRET-AVT, une association/institut/fondation un peu étrange, fondée vers 2000 par Yves Bonnet mais officiellement enregistrée en 2009 :

ciret déclaration victime

On reviendra plus spécifiquement sur le CIRET-AVT plus tard. Ce qu’il y a à dire dans cet article, c’est que Jean-Paul Ney n’a jamais été très clair sur sa fonction en son sein, ni sur ses membres. Il affirme , ici et ici, en être un membre fondateur :
Ciret role neyciret ney role 2

En plus de son statut de cofondateur, il se présente également comme le directeur de recherche de l’institution.

Nous avons trouvé ça minime, mais, commençant à connaître Jean-Paul Ney, on a voulu creuser, d’autant que dans son livre, Le livre noir du terrorisme (disponible légalement en pdf) , il est bien moins ambitieux sur son rôle au sein de l’institution :
Ciret role ney

Désormais, il est « apporte son soutien » au CIRET-AVT. Etrange.

Quel rapport avec notre expert américain? Souvenez-vous, il était déjà censé avoir collaboré à Intelink, le bébé de Jean-Paul Ney. Non-content de ne collaborer qu’à un seul projet, il avait sans doute supplié la terre entière pour être un « membre actif » du CIRET-AVT (vous retrouvez d’ailleurs son interview dans Le livre noir du terrorisme) :
ciret ney role 2
(
sources : ici et ici)

Dans un communiqué/dossier de presse de « L’agence presse défense » (un autre bébé de Jean-Paul Ney), qui, il nous semble, avait été rédigée pendant la captivité de JPN, il est même affirmé qu’il est un « ami de longue date de Jean-Paul Ney« . 

Et donc?

Nous vous avons annoncé, au début de cet article , avoir retrouvé l’adresse mail de cet expert. Bonne nouvelle : il existe. Mauvaise nouvelle : il n’a et n’a jamais eu aucun rapport avec le CIRET-AVT et Intelink. Voici un assemblage (mais fidèle chronologiquement : la totalité des mails ne rentraient pas, on a donc dû les « coller entre eux » pour faire un seul bloc)  de notre échange de mails. Sidérant.
Ciret role ney

Vous lisez bien. Il ne connait pas Jean-Paul Ney, son « ami de longue date ». Il n’a jamais bossé ni pour le CIRET, ni pour Intelink. Il se souvient de l’interview : « some is accurate…some is not exact..and…well…c’est la vie (NDLA : en français dans le texte) ! »

Non, vous ne rêvez pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s