A lire assis : on a discuté avec un expert américain, « ami » et « collaborateur » de Jean-Paul Ney…

Nous avions déjà démontré que Jean-Paul Ney a pu, par le passé, inventé des experts. Ils sont bizarrement introuvables sur Internet et leurs photos n’étaient pas les leurs (voir ici, et ici). Un des experts qu’il cite souvent, Winn Shwartau, existe bel et bien. Connu, mais controversé, il est très facile de retrouver son site Internet. Problème: on y a retrouvé son (ses) adresse(s) mail. Gros problème : on s’en est servi. Explications.

Nous vous avions déjà parlé d’Intelink, site d’information et d’analyses « portail européen défense, sécurité, infoguerre et géostratégie ». Jean-Paul Ney en est le fondateur et l’un des rédacteurs centraux. Sur le site, aujourd’hui disparu mais dont il existe une archive sur le site Kitetoa on retrouvait l’organigramme du site :

WSCH

On retrouve également ce monsieur dans le cadre du CIRET-AVT, une association/institut/fondation un peu étrange, fondée vers 2000 par Yves Bonnet mais officiellement enregistrée en 2009 :

ciret déclaration victime

On reviendra plus spécifiquement sur le CIRET-AVT plus tard. Ce qu’il y a à dire dans cet article, c’est que Jean-Paul Ney n’a jamais été très clair sur sa fonction en son sein, ni sur ses membres. Il affirme , ici et ici, en être un membre fondateur :
Ciret role neyciret ney role 2

En plus de son statut de cofondateur, il se présente également comme le directeur de recherche de l’institution.

Nous avons trouvé ça minime, mais, commençant à connaître Jean-Paul Ney, on a voulu creuser, d’autant que dans son livre, Le livre noir du terrorisme (disponible légalement en pdf) , il est bien moins ambitieux sur son rôle au sein de l’institution :
Ciret role ney

Désormais, il est « apporte son soutien » au CIRET-AVT. Etrange.

Quel rapport avec notre expert américain? Souvenez-vous, il était déjà censé avoir collaboré à Intelink, le bébé de Jean-Paul Ney. Non-content de ne collaborer qu’à un seul projet, il avait sans doute supplié la terre entière pour être un « membre actif » du CIRET-AVT (vous retrouvez d’ailleurs son interview dans Le livre noir du terrorisme) :
ciret ney role 2
(
sources : ici et ici)

Dans un communiqué/dossier de presse de « L’agence presse défense » (un autre bébé de Jean-Paul Ney), qui, il nous semble, avait été rédigée pendant la captivité de JPN, il est même affirmé qu’il est un « ami de longue date de Jean-Paul Ney« . 

Et donc?

Nous vous avons annoncé, au début de cet article , avoir retrouvé l’adresse mail de cet expert. Bonne nouvelle : il existe. Mauvaise nouvelle : il n’a et n’a jamais eu aucun rapport avec le CIRET-AVT et Intelink. Voici un assemblage (mais fidèle chronologiquement : la totalité des mails ne rentraient pas, on a donc dû les « coller entre eux » pour faire un seul bloc)  de notre échange de mails. Sidérant.
Ciret role ney

Vous lisez bien. Il ne connait pas Jean-Paul Ney, son « ami de longue date ». Il n’a jamais bossé ni pour le CIRET, ni pour Intelink. Il se souvient de l’interview : « some is accurate…some is not exact..and…well…c’est la vie (NDLA : en français dans le texte) ! »

Non, vous ne rêvez pas.

Publicités

Amuse-bouche : Jean-Paul Ney a-t-il inventé un journaliste ami des puissants?

Souvenez-vous : il y a deux jours (faites un effort), le blog proposait un article démontrant que Jean-Paul Ney et Intelink ont chipé la photo d’un professeur d’université, John James, avant de flouter sa photo et de le présenter comme un expert, consultant à la CIA, du nom de Frank Trautman. Une seconde photo nous intriguait. D’abord, elle avait l’air de sortir d’un catalogue de photo libres de droits, comme le site Getty Image. Mais c’est une toute autre raison, bien plus subjective, qui a motivé la  présente recherche. Dites-nous qu’on Ney pas fou : vous aussi, vous la voyez, la ressemblance ? aragonVous avez raison, c’est discutable. Toujours est-il que c’est pour ça qu’on a tiqué. Voilà comment est présenté ce monsieur sur le site Intelink (en exclu, vous allez connaître LA méthode pour tiquer sur du Jipoune)

Laurent Aragon, Journaliste spécialiste des questions de défense et de sécurité civile. Citoyen suisse, il est chercheur indépendant et expert en questions onusiennes. Laurent Aragon a commencé un thèse sur une probable refonte de l’ONU qui lui a valu l’aval de ses anciens professeurs. Il est accrédite au service de presse de l’ONU, de l’OTAN et du Parlement Européen. Cherchant sans cesse à promouvoir la paix dans le monde, il a rencontré les plus importants chefs d’États du Moyen-Orient et entretient régulièrement des rapports avec les agences non-gouvernementales (Humans Right Watch, Greenpeace, Amnesty…). Depuis début 2000 il voyage entre Berne et New-York pour défendre l’entrée de la Suisse à l’ONU.      

Analysez les mots en gras. Des termes précis, mesurés, habituels ? Ou ceux,flous, pompeux, d’un vendeur de fenêtres qui veut vous la mettre (la fenêtre) ? On a cherché un Laurent Aragon,journaliste. On a lié son nom, dans plusieurs bases de données, moteurs de recherches, à des dizaines de termes et en plusieurs langues : ONU,OTAN, Suisse, Parlement européen…Aucune trace. Puis on a fini par le retrouvé, ce Laurent Aragon. Et alors, là, soyez prévenus, ce qui suit est tellement dénué de logique qu’aucune espèce d’amorce de bribe de début de velléité d’interprétation ne sera tentée : lol

(cliquez sur l’image pour accéder à la page). Voilà, voilà! Edit : le site http://www.kitetoa.com avait également, sans évidemment que nous le sachions, démasqué la supercherie Laurent Aragon. Nous vous conseillons vivement de cliquer sur ce lien, car il avait déjà, il y a plusieurs année, démasqué un autre des faux experts, que nous n’avions pas DU TOUT réussi à démasquer: http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Ney/jean-paul-ney-trolleur-fou.shtml

Jean-Paul Ney a-t-il inventé un expert de la CIA?

L’objectivité me pousse à vous mettre en garde. En garde contre mes propres propos. Si des plagiats sont indiscutables (un copié-collé est indéfendable), ce que va présenter cet article est plus délicat, et potentiellement sujet à quelques interrogations. L’article n’affirme rien, en toute humilité. Un droit de réponse est ouvert SANS CONDITION à qui de droit. Tout commence avec le site Intelink, site d’information et d’analyses « portail européen défense, sécurité, infoguerre et géostratégie« . Jean-Paul Ney en est le fondateur et l’un des rédacteurs centraux. Sur le site, aujourd’hui disparu mais dont il existe une archive, on retrouve la charte de l’organisation :

« Nous publions des articles, liens, dossiers et sources diverses en respectant le droit de copyright et des sources, ce que beaucoup de sites omettent de faire. Nous ne faisons pas de favoritisme, ne plagions pas, nous ne vendons aucun article, aucun dossier ni aucune analyse »

De prestigieuses figures du renseignement/des NT/du journalisme se succèdent dans le trombi’ du site. Un expert intrigue: trautmannPremier fait troublant, et sans doute un détail, on retrouve cet expert sur le site de Jean-Paul Ney et sur le site Les grandes Oreilles ,dont Jean-Paul Ney a été le rédacteur en chef. Mais ses compétences ont changé (cliquez sur les image pour retrouver les articles)

trautman2

trautman2

Plus étrange, un article (dont je vous reparlerai plus bas… #TeasingPlagiat) intitulé « L’armée israélienne se regroupe le long de la frontière avec le Liban » a circulé sur des « yahoo groups », comme beaucoup d’autres articles de la galaxie Ney :

trautmanre

Regardez à qui il est attribué….Franck Trautmann. On le retrouve également sur le site de Jean-Paul-Ney, cette fois signé de la main de ce dernier :

trautman2

En réalité, il n’est ni de Trautmann ni de Jean-Paul Ney. On retrouve l’article sur plusieurs autres sites, avec sa source, Xinhual’AFP chinoise :

trautman2

Le 18 mars 2010, Jean-Paul Ney a publié un article sur le site Infosdefense (cliquez sur l’image pour afficher l’article) :

trautman2

Il signe « Jean-Paul Ney avec Frank Trautmann à Washington« . Pourtant, on retrouve un article dont semble largement s’inspirer celui de Jean-Paul Ney sur le très sérieux Herald Scotland qui annonce une « exclusivité » de Rob Edwards (cliquez sur l’article pour vous y rendre) :

trautman2

Souvenez-vous de la photo de ce Trautmann. Jean-Paul Ney l’avait floutée. On peut trouver ça intriguant, d’autant que même le drapeau derrière a droit à son traitement. Pour quelles raisons un agent de la CIA voudrait-il être flouté? Pour rester anonyme, évidemment. Mais pourquoi mettre une photo, tout court? Étrange.

Mais pourquoi sommes-nous en train de disserter sur une photo, au juste? Elle est là, la vraie question. Parce que ce n’est pas Trautmann, dont le Web n’a aucune trace. Il s’agit de John James, professeur, universitaire, qui n’a jamais eu le moindre rapport avec Jean-Paul Ney. Le floutage devait sans doute rendre la supercherie moins détectable.Raté.

trautman

Oups.

Edit : on a retrouvé ce Frank Trautman…dans un livre de Jean-Paul Ney , librement consultable en PDF :

hihi

EDIT 2  31/05 : la rédaction de LGO a discrètement inséré une petite précision concernant Frank Trautmann.

trautmanmodif