Un second plagiat dans le magazine « Opérations Spéciales ».

Nous nous sommes encore intéressés au magazine « Opérations spéciales » , dans lequel officie (officiait?) Jean-Paul Ney. Vous pouvez vous enquérir de son contenu, voire en commander un, sur ce site bien connu.

C’est un article à propos d’une cérémonie. Nous aussi, on a voulu faire la fête.
secondplagiat

Nous n’avons aucun lien de disponible, vous trouverez donc cet article dans le numéro de mai/juin 2014 du magazine. Il est signé par Jean-Paul Ney, sans aucune autre référence.

« La cérémonie fut émouvante et solennelle »

Emplis d’émotions, nous avons cherché cet article. Nous l’avons retrouvé. Signé par d’autres, avant la parution du magazine.

Chronologiquement, on l’a d’abord retrouvé sur le site de l’European Union External Action, « service diplomatique » consacrée aux actions extérieures de l’Union (daté du 18 mars)Ce service extérieur a une « branche » consacrée au Mali, depuis les conflits qui règnent dans ce pays. C’est sur leur site de la branche « Mali » que nous avons retrouvé l’article signé par Jean-Paul Ney dans Opérations Spéciales :

secondplagiat

On a même retrouvé l’article sur le site du Ministère de la Défense (qui lui non plus n’est pas très clair s’agissant de ses sources…) :

secondplagiat

Oops.

Publicités

Jean-Paul Ney remplit un article à l’aide d’Igor Delanoe et de l’A.F.P.

Un petit amuse-bouche, avant un article incroyable,sans doute demain. Nous sommes tombés sur un article des Grandes Oreilles du 25 août 2013 et signé Jean-Paul Ney, sobrement intitulé « Syrie : Obama aboie, la caravane passe ». On ne développera pas sur l’ambiguïté du personnage qui mettra sans doute sur le dos de son perfectionnisme le fait d’avoir illustré l’article avec un chien noir. Bref.

C’est un article qui,encore, nous a sauté aux yeux. Sans faire beaucoup d’efforts, on a compris qu’ils y avait trois mains, dans cet article. Trois mains, car trois styles. Explications en images.
ney debut
Jean-Paul Ney a visiblement recopié un bout d’une dépêche AFP. Malheureusement, ses confrères l’ont fait aussi mais ont cité leur source.

Plus en avant dans l’article, Jean-Paul Ney se lance dans une dissertation historico-géopolitique sur l’URSS et l’Afghanistan. Mais ce petit paragraphe très bien ficelé n’est pas de lui:

jeanpaulneyplagiat

Vous le constatez, Jean-Paul Ney a chipé deux passages de l’article du blog « Le portail des forces navales de la Fédération de Russie » daté de 2011, présenté comme le blog de :

Igor Delanoë [,] docteur en  histoire moderne et contemporaine de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, et chercheur associé au Harvard Ukrainian Research Institute (Harvard University) ainsi qu’au Center for International and European Studies (université Kadir Has, Istanbul). Il enseigne actuellement l’histoire au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg.

Il écrit également pour Le Monde Diplomatique.

Bien joué JP!

Jean-Paul Ney a-t-il pillé…le communiqué de presse d’associations?

Dans un tweet qui, espérons-le, restera dans dans les annales de la mythomanie, Jean-Paul Ney affirmait sans détour qu’un individu (l’auteur de ce blog) le menaçait gravement. Il invitait ainsi ses followers à le « bolquer » : 

neymenace

En réalité, ce message n’est pas totalement diffamatoire :

– C’est vrai que le profil @hunterplagiat a des traits de troll : sa photo de profil est celle de J. James, professeur américain que Jean-Paul Ney a lamentablement tenté de faire passer pour Patrik Trautman, expert à la CIA.

-Il est vrai, également, que nous avons cherché des infos sur Jean-Paul Ney, auprès de @AmirMEKHAEIL , ce qui a énervé Jipoune. Loin de vouloir le menacer, nous avons simplement vouloir qui de Amir Mekhaeil ou de Jean-Paul Ney avait plagié l’autre, afin de ne diffamer ni le premier,ni le second.Explications.

Le 18 août 2013, Jean-Paul Ney signait  un article sur le site « Les grandes oreilles » intitulé « Pour les nuls : Quelques rappels sur l’Egypte« , sans aucune autre référence/source, ni au début, ni à la fin de l’article : neymenace

A ce stade, R.A.S : titre et intro originaux. Il annonce : « voici quelques faits pour vous faire comprendre ». On va voir ce qu’on va voir, nous, les nuls.

C’est en lisant la suite de l’article qu’un problème est apparu. Changement brusque de style, de police de caractère :

neymenace

Alors on a copié le texte. On l’a collé sur Google. Bingo (cliquez sur les images pour afficher leur source) :

neymenace neymenace

La seconde image nous vient du site d’Amir Mekhaeil, celui auprès de qui nous étions censés chercher des infos sur Jean-Paul Ney pour le « menacer gravement », alors que nous voulions juste vérifier nos (futures) accusations (actuelles désormais).Il nous a répondu, d’ailleurs :

neymenace

En effet. Ce monsieur,lui, avait donné sa source dans son article, comme, du reste, le second site que nous avons cité. L’article que Jean-Paul Ney nous présentait comme son oeuvre et destiné aux « nuls », était en en fait un :

neymenace

Comble de cynisme, Jean-Paul Ney a même ajouté à ce grossier copié-collé une petite touche personnelle en fin d’article :

neymenace

Oops.

Jean-Paul Ney aime le Mali. Il aime aussi les journaux maliens.

Le dimanche à Bamako, est-ce vraiment le jour du plagiat mariage? C’est sur cette blague plus que médiocre que nous allons vous présenter très rapidement un nouvel exemple de plagiat.

Nous ne parlerons pas d’emprunt, de citation, d’inspiration. C’est un copié-collé, tout simplement. Il n’y a absolument rien à raconter, à investiguer, à développer, à mettre en perspective. Cet article sera donc sans doute le plus court du blog, comme les prochains sur les « copié-collé » de JPN, du reste.

Voilà un article paru dans le numéro 7 (mai/juin 2014) du magazine Opérations spéciales , un magazine spécialisé « armée, défense… ». Jean-Paul Ney y officie. Nous sommes tombés sur la partie « Actualité Défense », page 7. Elle est signée Jean-Paul Ney. Elle contient une sous-partie « télégrammes », visiblement constituée de brèves, et une autre où Jean-Paul Ney propose trois articles.

jipouneOS

Voilà ce qu’écrit Jean-Paul Ney dans un magazine daté du mai/juin 2014 (écrit en avril maxi, quoi?) :

Le vice-amiral d’escadron Marin Gillier, directeur de la Coopération de Sécurité et de Défense au sein du ministère des Affaires étrangères de la République française et le lieutenant-colonel Christian Piot, spécialiste de la bande saharo-sahélienne ont été décorés hier après-midi par notre pays. Ils ont reçu leurs décorations des mains du secrétaire général du ministère de la défense et des anciens combattants, le général Yacouba Sidibé.
Le vice-amiral Gillier a été élevé au grade de commandeur de l’Ordre national du Mali et le lieutenant-colonel Piot au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali….

On a demandé à Google…On a retrouvé l’article..plusieurs fois, notamment :

Ici => Armée : deux officiers français décorés (4 avril 2014)
Ici=> Armée : Deux officiers français décorés (idem)

Les deux sites citent leur source : L’Essor, « quotidien malien d’information ».

OOPS.

Jean-Paul Ney oublie de citer….L’Académie.

On est tombé sur un article vraiment très intéressant de Jean-Paul Ney sur le thème de l’eau. On l’a dévoré. Mais comme on aime bien l’eau , on s’est dit que cette eau là avait un goût de déjà-bu. Alors on a enquêté. Trois minutes. Hop. Dans la poche.

Jean-Paul Ney semble introduire son article sous la forme d’une interview.

Question fondamentale que pose Ghislain de Marsily. Il y répond en nous sensibilisant sur divers points.

Alors « nous », lecteurs du site de Jean-Paul Ney, allons donc assister à une interview d’un académicien. Youpi. Voilà l’articlede Jean-Paul Ney, sans source (cliquez sur l’image pour vous y rendre) :

goche

En réalité, il s’agit du compte-rendu écrit d’un podcast de l’ Académie des sciences : goche

On parlera d’un « oubli de citer ses sources ». Il revient à chacun de juger s’il y a ici volonté de s’approprier l’interview originale. EDIT :  Article supprimé du site de Jean-Paul Ney à la suite de notre enquête EDIT 2 : vous pouvez toujours consulter l’article ici 

Jean-Paul Ney a-t-il plagié le travail de Christophe Gautier, Ph. Poulet et VSD ?

Honnêtement, nous ne croyons pas exagérer en affirmant que le point d’interrogation en fin de titre est superflu.

Jean-Paul Ney, il FAUT le reconnaître, a bossé dans sa vie. Il a été l’auteur ou a participé de plusieurs bouquins, sur les armes de poing, le terrorisme ou la surveillance généralisée (cliquez sur les thèmes pour vous rendre sur les fiches Fnac des bouquins). Mais là…

Il a collaboré, plusieurs fois, avec un certain Philippe Poulet, photographe, sur des ouvrages liés à l’armée et à la sécurité, dont l’un est cité ci-dessus.

En lisant les articles de Jean-Paul,nous avons été frappé par la clarté méthodique de l’un d’entre eux. Le style était inhabituellement sobre. Aucun expert international convoqué. Aucun contact top-secret de chez Al-Qaïda. On l’a retrouvé deux fois. D’abord,sur InfoDefense (à gauche) puis sur le site personnel de Jean-Paul Ney (à droite) :
lolPremière remarque : le titre a changé. Mais vous avez raison, on s’en fout un petit peu. Par contre, les signatures et remerciements ont changé :
lolVous allez me répéter : on s’en fout. Mais alors là, vous avez tort. La substance de cet article est dans ces signatures (du moins, dans l’une d’elles).

Un dossier de Jean-Paul Ney avec la collaboration de Philippe Poulet

Ah? Vérifions.

Philippe Poulet est photographe, et sans doute auteur (voir plus bas). Il a collaboré à l’édtion d’un livre sorti il y a quelques années : « Soldats de l’ombre » sur le 13e régiment blablabibloubla….

lol

A cet instant de l’enquête, on a été découragé : on allait devoir se taper la lecture d’un livre (sans doute intéressant, du reste) pour peut-être revenir bredouille. C’était sans compter (et je ne suis absolument pas ironique) sur les militaires, souvent passionnés par leur métier. Sur des blogs (ici,et ) certains n’y sont pas allé de main morte et ont recopié ,sans intention de plagiat (eux…), des passages entier du bouquin. Merci à eux.

On peut y lire, en guise d’introduction :

« Soldats de l’Ombres » avec les photos de José Nicolas et Philippe Poulet sur un texte de Christophe Gautier, aux éditions BBK

Vous suivez? Le texte du bouquin est de Gautier, les photos de Poulet (ne riez pas). On s’est donc intéressé au texte.

Ultime défi : la légitime défense. Les dragons sont tous armés, généralement avec du matériel dernier cri mais, paradoxalement, ils sont sans doute les seuls militaires à n’avoir pratiquement pas le droit de faire feu. Pour eux, tirer est synonyme d’échec. « Cela veut tout simplement dire que l’on est repéré », reconnaît un parachutiste. De Kolwezi au Cambodge, de Sarajevo à la Somalie, cette armée invisible a accompli partout ses missions en situation extrême. Quant aux opérations en cours, « désolé, mais ça… c’est secret-défense », lâche le chef de corps.
A Dieuze, l’imposant portail du quartier Lyautey se referme sur ses secrets. Dans la nuit lorraine, le dragon de faction a une autre mission. Veiller sur la devise du régiment. Au Dela du Possible
Issu du Régiment des Dragons de l’Impératrice, le 13è Régiment de dragons parachutistes a pour marraine depuis 1959, son Altesse Impériale la Princesse Napoléon.
L’émotion de SI. La Princesse Alix Napoléon n’était pas feinte lorsque le général d’armée aérienne Douin, ancien CEMA (ancien chef d’état-major des Armées) l’a faite Chevalier de la Légion d’Honneur dans le cadre d’une brillante réception organisée au Palais de la Légion d’Honneur à Paris.

Vous ne comprenez pas? Regardez le texte du « dossier réalisé par Jean-Paul Ney en collaboration avec… » ?

lol

Nous, on n’y a pas cru. C’est trop gros, ça doit être une erreur de l’éditeur. Le texte est de Jean-Paul Ney, les photos de Gautier et de Poulet.Ils ont oublié de le mentionner sur les fiches Fnac, voilà tout. C’est IMPOSSIBLE.

Le problèmes, c’est qu’on est tombé sur une archive du magazine VSD (à droite). On l’a lue et comparée à l’article que Jean-Paul Ney s’est attribué (à gauche) :
lol

Devinette : par qui est signé cet article VSD ?
lol

Le « dossier réalisé par Jan-Paul Ney en collaboration avec Philippe Poulet » était en fait un texte (ouvrage, et repris dans VSD) de….Cristophe Gautier.
Oups.

Jean-Paul Ney a-t-il inventé un expert de la CIA?

L’objectivité me pousse à vous mettre en garde. En garde contre mes propres propos. Si des plagiats sont indiscutables (un copié-collé est indéfendable), ce que va présenter cet article est plus délicat, et potentiellement sujet à quelques interrogations. L’article n’affirme rien, en toute humilité. Un droit de réponse est ouvert SANS CONDITION à qui de droit. Tout commence avec le site Intelink, site d’information et d’analyses « portail européen défense, sécurité, infoguerre et géostratégie« . Jean-Paul Ney en est le fondateur et l’un des rédacteurs centraux. Sur le site, aujourd’hui disparu mais dont il existe une archive, on retrouve la charte de l’organisation :

« Nous publions des articles, liens, dossiers et sources diverses en respectant le droit de copyright et des sources, ce que beaucoup de sites omettent de faire. Nous ne faisons pas de favoritisme, ne plagions pas, nous ne vendons aucun article, aucun dossier ni aucune analyse »

De prestigieuses figures du renseignement/des NT/du journalisme se succèdent dans le trombi’ du site. Un expert intrigue: trautmannPremier fait troublant, et sans doute un détail, on retrouve cet expert sur le site de Jean-Paul Ney et sur le site Les grandes Oreilles ,dont Jean-Paul Ney a été le rédacteur en chef. Mais ses compétences ont changé (cliquez sur les image pour retrouver les articles)

trautman2

trautman2

Plus étrange, un article (dont je vous reparlerai plus bas… #TeasingPlagiat) intitulé « L’armée israélienne se regroupe le long de la frontière avec le Liban » a circulé sur des « yahoo groups », comme beaucoup d’autres articles de la galaxie Ney :

trautmanre

Regardez à qui il est attribué….Franck Trautmann. On le retrouve également sur le site de Jean-Paul-Ney, cette fois signé de la main de ce dernier :

trautman2

En réalité, il n’est ni de Trautmann ni de Jean-Paul Ney. On retrouve l’article sur plusieurs autres sites, avec sa source, Xinhual’AFP chinoise :

trautman2

Le 18 mars 2010, Jean-Paul Ney a publié un article sur le site Infosdefense (cliquez sur l’image pour afficher l’article) :

trautman2

Il signe « Jean-Paul Ney avec Frank Trautmann à Washington« . Pourtant, on retrouve un article dont semble largement s’inspirer celui de Jean-Paul Ney sur le très sérieux Herald Scotland qui annonce une « exclusivité » de Rob Edwards (cliquez sur l’article pour vous y rendre) :

trautman2

Souvenez-vous de la photo de ce Trautmann. Jean-Paul Ney l’avait floutée. On peut trouver ça intriguant, d’autant que même le drapeau derrière a droit à son traitement. Pour quelles raisons un agent de la CIA voudrait-il être flouté? Pour rester anonyme, évidemment. Mais pourquoi mettre une photo, tout court? Étrange.

Mais pourquoi sommes-nous en train de disserter sur une photo, au juste? Elle est là, la vraie question. Parce que ce n’est pas Trautmann, dont le Web n’a aucune trace. Il s’agit de John James, professeur, universitaire, qui n’a jamais eu le moindre rapport avec Jean-Paul Ney. Le floutage devait sans doute rendre la supercherie moins détectable.Raté.

trautman

Oups.

Edit : on a retrouvé ce Frank Trautman…dans un livre de Jean-Paul Ney , librement consultable en PDF :

hihi

EDIT 2  31/05 : la rédaction de LGO a discrètement inséré une petite précision concernant Frank Trautmann.

trautmanmodif